110106_galette2

Et oui, la voilà, la soit-disant VRAIE galette, je ne pouvais pas y couper devant la pression TRÈS forte du bas peuple de l'Igloo !

Comme chaque année, c'est Mr Pouf qui est délégué au dessin, il a choisi de nous faire partager la naissance d'un bébé dinosaure enrhumé...
Sans que l'on sache pourquoi les mini-monstres ont traduit cela immédiatement, juste en la voyant, par la naissance d'un bébé dragon qui commence à cracher du feu ! Et oui, chacun ses centres d'intérêt, hihihi !

Mon rôle à moi était la réalisation et j'ai choisi de sortir un petit peu de la frangipane classique, j'y ai ajouté une couche de gelée de groseille de ma belle-môman.

Je vous fais grâce de la recette de la frangipane que vous trouverez partout, je vous montre juste le montage !

Il me faut :

  • 2 cercles de pâte feuilletée au beurre de bonne qualité
  • la frangipane (maison ou en kit, j'ai vu qu'il en existait)
  • la gelée de groseille (je pense qu'avec d'autres fruits rouges, ça peut être très bon également)
  • 1 jaune d'œuf pour la dorure
  • 1 fève
  • 1 couronne
C'est parti :

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Placer sur une plaque le 1er cercle sur son papier sulfurisé.
  3. Napper de gelée.
  4. Ajouter la frangipane et veillant bien à recouvrir sans étaler la gelée. Moi, jai fait des petits tas à la cuillère avant de lisser, oui, c'est vrai, j'aurai pu sortir la poche à douille, mais, hummm, comment dire, le bon mot, je crois, c'est flemme !
  5. Placer la fève. (moi j'avais oublié, et c'est Bayard qui me l'a soufflé juste avant la mis au four, OUF !)
  6. Recouvrir du 2nd cercle et dorer au jaune d'œuf. Décorer avec la lame d'un couteau.
  7. Enfourner pour 20 à 30 minutes suivant la dorure désirée.
110106_galette1110106_galette3

La dégustation fut un délicieux moment pour les zouzoux et Mr Pouf.
J'en ai pris une lichette et j'avoue qu'elle n'était pas mal du tout, limite bonne !
(Arggggh, moi dire ça d'une galette, je vais brûler en enfer...).
A la 1ère tournée, personne n'a eu la fève, au grand malheur de notre petit chevalier qui était bien décidé à se venger !
Dès le lendemain matin, il ré attaqua motivé jusqu'à la trouver, comme s'il devait absolument terrasser le dragon au petit déj !
OUF ! Il l'a eue et nous ne sommes pas arrivés en retard à l'école...